Idées de voyages uniques | Conseil individuel | Service de concierge assuré 24h/24h | Horaires d’ouverture 08 - 22 h

La nature et les curiosités

Khasab

La ville portuaire de Khasab, la plus grande ville de la petite enclave omanaise de Musandam, abrite plus que la moitié des personnes qui viennent de cette région. Les chiffres officiels varient entre 17.500 et 23.000 habitants. En tout cas, Khasab est une ville petite et gérable, mais elle a beaucoup à offrir. Si vous voulez voir toutes les curiosités et vous imprégner du charme de la ville, il faut y passer deux à trois jours.

Khasab – le producteur lointain

« Le producteur loitain » est la traduction approximative du nom Khasab en français. Ce nom n’est que logique, car une partie non négligeable de la récolte de dattes omanaises est fait à Khasab. Le fait que la qualité des dattes de l’oasis de Khasab n’est en aucun reste à la quantité, est démontrée par la réputation des dattes de Khasab qui sont considérées comme particulièrement bonnes. Mais la capitale de la région n’est pas seulement appréciée par les Omanais et les habitants des Émirats Arabes Unis pour ses dattes. Bien que le port de Khasab soit petit comparé aux grandes installations portuaires de la capitale ou de Duqm plus au sud, le port est situé directement au détroit d’Ormuz, une voie importante pour le commerce. Ces dernières années, il est également devenu un port d’escale populaire pour les bateaux de croisière qui souhaitent montrer à leurs hôtes cette partie de l’Oman. Pour les habitants des Emirats Arabes Unis, qui aiment passer un week-end de vacances ici, le Khasab est aperçu comme un petit refuge du quotidien.

Les curiosités de la ville

Khasab a également beaucoup plus à offrir que de beaux alentours. Par exemple, le fort au nord de l’oasis, qui a été mentionné pour la première fois dans les annales de l’histoire en 1622 et qui était occupé par des soldats portugais à cette époque, vaut certainement une visite. Aussi le port est une petite aventure en soi. Car ici, on ne trouve que peu de pêcheurs mais plutôt des vedettes rapides qui viennent, dès le petit matin, de la côte iranienne toute proche et dont les propriétaires veulent faire du commerce ici. Dans le souk de Khasab, ils trouvent beaucoup de choses qui sont rares et chères dans leur propre pays d’origine. Il vaut également la peine de visiter la mosquée du sultan Qaboos. Ce bâtiment élégant mais plutôt sobre est situé au centre de la ville et donne exactement l’image que l’Oman aiment bien donner de soi-même – une élégance simple et moderne. Ensuite, il est temps de plonger dans le vieux souk, le marché de la ville. Bien qu’il ne reste plus beaucoup de stands qui vendent des souvenirs qui valent la peine d’être vu et des œuvres authentiques des habitants, les quelques trésors restants valent la peine d’être recherchées.