Idées de voyages uniques | Conseil individuel | Service de concierge assuré 24h/24h | Horaires d’ouverture 08 - 22 h

Culture et tradition

L’antiquité

ès le IIIe siècle, l’est de la péninsule arabique était peuplé par la culture Umm-an-Nar, dont le territoire s’étendait de ce qui est aujourd’hui les Émirats Arabes Unis jusqu’au nord de l’Oman. Les Sumériens et l’Indus du Pakistan actuel étaient des partenaires commerciaux importants pour cette culture antique. Le pays était alors connu sous le nom de Magan et était limité à ce qui est maintenant le nord du sultanat. On sait peu de choses sur l’organisation de cette culture, à part d’une mention par Naram-Sin d’Akkad (2200 av. J.-C.) d’une victoire sur le roi Manium de Magan.

En raison des gisements de cuivre dans le pays, Magan a très tôt gagné en importance, car le cuivre était nécessaire pour la production de bronze, qui était très populaire à l’époque. Lors des apogées entre 2200 et 1900 avant J.-C., jusqu’à 4000 tonnes de cuivre ont été extraites. A cette époque, le transport des différentes marchandises d’exportation se faisait principalement par voie maritime.

Lorsque la culture de l’Indus a décliné vers 1800 avant J.-C. et que le commerce direct avec la Mésopotamie a cessé, Magan a perdu de l’importance, malgré l’exploitation du cuivre maintenue. Ceci est probablement dû au fait que la Mésopotamie a depuis lors principalement obtenu du cuivre de Chypre.

Au 6ème siècle, les Perses ont, pour la première fois, conquis les côtes de l’Oman et construit le célèbre système d’irrigation « falaj ». La tribu arabe des Azd du Yémen a ensuite chassé les Parthes de l’Oman au IIe siècle après J.-C. et s’y est installée.