Idées de voyages uniques | Conseil individuel | Service de concierge assuré 24h/24h | Horaires d’ouverture 08 - 22 h

Culture et tradition

Le commerce extérieur

Dans la première moitié du siècle dernier, le commerce extérieur de l’Oman se limitait exclusivement aux produits agricoles. Il y avait donc un commerce de denrées alimentaires telles que les dattes, les légumes régionaux, le poisson et les résines d’encens. De plus, il n’y avait pratiquement aucun échange avec d’autres pays. Le riz comme l’une des principales denrées alimentaires a été importé. Mais tous autres biens d’importation étaient rares et en fait pas nécessaires. L’Oman n’avait pas de grands ports de commerce, pas d’aéroports adéquats, pas d’infrastructure et pas de technologie de communication moderne. Sur le plan économique et en termes de commerce mondial, Oman était un pays mort. Puis vint la production de pétrole dans le pays et le sultan Qaboos saisit sa chance de mener son peuple dans une période d’innovation et d’ouverture sur le monde.

Le commerce extérieur en Oman aujourd’hui

Aujourd’hui, le commerce extérieur omanais est dominé par les deux fournisseurs d’énergie que sont le pétrole et le gaz. Ces deux produits représentent environ 80 % des exportations de l’Oman. Mais le pays, et surtout son économie, sont actuellement en pleine transformation. Les bases pour le développement des nouveaux secteurs économiques ont été posées depuis longtemps. Avec un excellent système d’éducation et un grand nombre de programmes de soutien du gouvernement pour d’autres secteurs de l’économie, l’Oman travaille fébrilement à se rendre intéressant pour les autres régions du monde. Ainsi, le pays a également retrouvé son chemin vers ses racines.

D’autres produits importants du commerce extérieur

En plus du pétrole et du gaz, on s’est réorienté vers les produits qui ont déjà été vendus aux pays voisins jusqu’au milieu du siècle dernier, mais avec des moyens plutôt modestes. Sur le marché mondial, on trouve des dattes, des citrons, des grenades, des légumes arabes et surtout de la résine d’encens de l’Oman. Surtout dans la production d’encens, l’Oman est très en avance – après tout, l’Oman est considéré comme le plus grand fournisseur d’encens au monde. Mais d’autres biens d’exportation tels que les métaux, les métaux précieux et les services sont également en hausse. L’Oman renforce ainsi son commerce extérieur et veut faire un pas important pour se libérer de sa dépendance vis-à-vis du pétrole et du gaz. Cela a été réalisé avec un succès croissant au cours des dernières années.