Idées de voyages uniques | Conseil individuel | Service de concierge assuré 24h/24h | Horaires d’ouverture 08 - 22 h

La nature et les curiosités

Le désert de l’Oman

Au sud-est des monts Hajar se trouve le désert de sable Wahiba Sands. Encore un peu plus loin au sud-est, on trouve également la Jiddat al-Harasis et le Huqf. Ces deux dernières sont des prairies dites de gravier, qui ont toujours exercés une certaine fascination aux touristes ainsi qu’aux habitants de la région. A part de cela, le désert de sable d’Ar-Rub al-Khali est particulièrement intéressant. ‘Le désert’ de l’Oman n’existe donc pas. Il s’agit plutôt de plusieurs déserts individuels avec des caractéristiques individuelles.

Traverser le Wahiba Sands en jeep

Le désert de sable Wahiba Sands est l’un des plus beaux déserts de la région. Si vous voulez l’explorer, vous devriez vous renseigner sur un safari en jeep. Le point de départ est souvent de Mascate. La plupart des excursions vers les Wahiba Sands durent une journée. Assez de temps pour avoir un excellent aperçu de cette région particulière.

Après un trajet déjà assez long au début du désert, le circuit monte, descend et remonte les dunes. Une visite dans un élevage de chameaux ou un camp de Bédouins vaut certainement la peine. De nombreux prestataires combinent un safari en jeep dans ce désert avec une visite du village d’Al Mudayrib, dont les racines remontent jusqu’au Moyen Âge.

La paix et la solitude parfaites – Jiddat al-Harasis

Le Jiddat al-Harasis est un désert de pierre. Comme son nom l’indique, la région se caractérise moins (voire pas du tout) par la végétation, mais beaucoup plus par sa terre inculte et les pierres. Néanmoins, ce petit coin de terre est très fascinant. Si vous recherchez la paix et le calme, c’est l’endroit idéal pour vous. Au fait, si vous prévoyez un voyage de Nizwa à Salalah, vous prenez forcément la route de Jiddat al-Harasis et même pour un trajet de plusieurs centaines de kilomètres. Pas étonnant – après tout, le désert lui-même a une superficie d’environ 50 000 km2.

Un paradis pour les archéologues : Huqf

Le désert de Huqf s’avère un peu plus varié. Les amateurs d’archéologie en ont particulièrement pour leur argent ici. Les différentes formations rocheuses et les fossiles qui ont été découverts dans ce désert au fil des décennies sont particulièrement impressionnants. Vous y trouverez des roches qui comptent parmi les plus anciennes sortes du monde. Le trajet des touristes passe souvent par la mesa, le plateau du désert. Même si le désert est – comment pourrait-il en être autrement – relativement sec, de nombreux animaux y ont leur habitat. Une partie du désert de Huqf est donc un réserve naturelle pour ces animaux. Entre autres, les rares oryx vivent ici. Les autres habitants de cette région particulière sont le Bouquetin de Nubie, le ratel (aussi appelé zorille du Cap) et le chat sauvage.

La région désertique de l’Oman en jeep

Une visite en jeep est l’occasion idéale de découvrir les déserts de l’Oman d’une manière unique. Toutefois, il est toujours important de comparer les offres. Ainsi, les prestataires divers mettent chacun un accent différent, dans le cadre duquel non seulement les destinations varient, mais aussi les divers actions (comme le surf sur les dunes).