Idées de voyages uniques | Conseil individuel | Service de concierge assuré 24h/24h | Horaires d’ouverture 08 - 22 h

Voyager en Oman

Routes en Oman

Aujourd’hui, l’infrastructure en Oman est moderne et bien développée. Lorsque le commerce de pétrole a été lancé en 1967, l’infrastructure était pratiquement inexistante. Cependant, une bonne infrastructure était nécessaire pour apporter au pays les progrès que le Sultan Qaboos envisageait pour l’Oman et qu’il a fait avancer quand il est arrivé au pouvoir en 1970. Dans ce sens, la plupart des routes du pays ont été construites dans les années 1970 ou plus tard.

Expansion du réseau routier

Le réseau routier de l’Oman atteint une longueur d’environ 60 000 kilomètres. Presque toutes les villes du pays, même les plus petites, sont désormais reliées au réseau de routes asphaltées. Ces dernières années, 2000 kilomètres d’autoroute ont été construits pour faciliter les déplacements dans le pays même. Cependant, les routes bien aménagées qui traversent les déserts et les oueds éloignés pour relier les centres urbains et les petites villes, apportent des opinions différentes. Alors que les partisans louent le progrès et la simplification des transports qu’apporte l’expansion des routes, les opposants critiquent les dommages écologiques que ce réseau routier cause.

Moyens de transport

L’époque où les Omanais se déplaçaient à dos de chameau à travers le désert pour se rendre d’un endroit à l’autre est passée il y a longtemps. La plupart des Omanais ont une voiture. Les modèles conduits en Oman sont les plus récents, principalement du Japon. Aussi les jeeps sont vues fréquemment sur les routes. Tout de même, il y a encore des coins où il faut passer à la circulation hors route. Le tourisme hors route, qui a longtemps été l’une des principales branches du tourisme en Oman, est réduit par l’expansion progressive du réseau routier, car les visites guidées en bus permettent désormais d’atteindre facilement des endroits éloignés.