Idées de voyages uniques | Conseil individuel | Service de concierge assuré 24h/24h | Horaires d’ouverture 08 - 22 h

Culture et tradition

Royal Opera House Mascate

En 2001, l’ancien sultan Qaboos a décidé par un décret royal de construire un opéra à Mascate, la capitale de l’Oman. Celui-ci était le premier opéra arabe à naître réellement sur la péninsule arabique. Au XIXe siècle, des opéras ont déjà été ouverts au Caire et à Damas. Cependant, ces derniers ont été construits sous la domination britannique ou française, ce qui explique pourquoi il s’agit plutôt d’une importation culturelle de l’Europe que d’une construction omanaise.

Au final, les architectes londoniens Wimberly Allison Tong et Goo ont été chargés de construire l’opéra de Mascate, dont la construction a commencé en 2007. Après quatre ans de construction, le Royal Opera House Mascate, dont le nom est inspiré du Royal Opera House de Londres, a été inauguré en automne 2011 avec l’opéra de Verdi « Rigoletto » dans un petit cercle d’invités triés sur le volet. La première saison de théâtre a commencé peu après, avec la représentation de « Turandot » de Puccini. Aujourd’hui, l’opéra offre un programme varié qui comprend non seulement des opéras mais aussi du jazz arabe, du tango et des spectacles pour enfants. C’est une tradition que, lors de la visite de l’opéra, les Omanais portent le costume national. Les spectateurs étrangers apparaissent en robe du soir.

L’opéra de Mascate est situé sur un terrain de 80 hectares et entouré d’un jardin verdoyant. Le style architectural à la fois moderne et typiquement omanais combine de diverses traditions et fait ressembler le magnifique bâtiment à un palais des Mille et Une Nuits. Le revêtement de la façade est fait en calcaire rose qui vient du désert du pays. À l’intérieur on trouve des sols en marbre fin et de nombreux objets authentiques de l’artisanat omanais. La salle de théâtre, colorée en rouge et or, peut accueillir 1.100 personnes.